La surexpression de la progastrine confère un potentiel tumorigène/métastatique aux cellules épithéliales embryonnaires : Différences phénotypiques entre cellules souches transformées et non transformées

July 27, 2012

Auteurs :

Shubhashish Sarkar, Carla Kantara, Ixiu Ortiz, Rafal Swiercz, Joyce Kuo, Robert Davey, Kenneth Escobar, Robert Ullrich, Pomila Singh

 

Abstract : 

Nous avons récemment rapporté que la surexpression de la progastrine (PG) dans les cellules épithéliales embryonnaires (cellules HEKmGAS) augmentait la prolifération des cellules comparativement à celle des cellules témoins HEKC. Nous présentons ici la nouvelle découverte selon laquelle le potentiel tumorigène et métastatique des cellules HEKmGAS est également significativement accru par rapport à celui des cellules HEKC. L'annexine A2 associée à la surface cellulaire (CS-ANXA2) se lie au PG et est surexprimée sur les cellules cancéreuses, ce qui nous permet d'utiliser avec succès le peptide PG marqué par fluorescence pour dénombrer les lésions métastatiques des cellules transformées/cancer in vivo. Ensuite, nous avons examiné l'hypothèse selon laquelle l'augmentation du potentiel tumorigène/métastatique du HEKmGAS isogénique par rapport aux cellules HEKC pourrait être due au phénotype transformé des cellules souches. Le tri FACS/balayage FACS des cellules a montré une augmentation significative du pourcentage de cellules souches positives en double-cortine-CAM-kinase1 (DCLK1)/Lgr5, coexpressant un groupe de différenciation44 (CD44)/CS-ANXA2, dans HEKmGAS versus HEKC. Des différences distinctes ont été notées dans la morphologie de HEKC par rapport aux croissances sphéroïdales HEKmGAS sur cultures non adhérentes (sélectives pour les cellules souches). Les sphéroïdes HEKC étaient arrondis avec des périmètres distincts (p. ex. membranes de sous-sol), tandis que les sphéroïdes HEKmGAS étaient amorphes sans périmètres. Les taux relatifs de DCLK1/Lgr5/CD44 et d'ANXA2/β-caténine /β/métalloprotéinases ont augmenté de façon significative dans les cellules HEKmGAS par rapport aux cellules HEKC, sous forme de cultures monocouches, sphéroïdes 3D (in vitro) ou xénogreffes (in vivo). Il est intéressant de noter que les cellules HEKC enrichies pour CS-ANXA2 ont développé des sphéroïdes amorphes, alors que la régulation négative d'ANXA2 dans les clones HEKmGAS a entraîné la perte de métalloprotéinases matricielles (MMP) et la re-formation des sphéroïdes arrondis, ce qui suggère que des niveaux élevés de CS-ANXA2/MMP peuvent influencer la morphologie sphérique. Une régulation négative du DCLK1 a considérablement atténué l'activation de la β-caténine, avec perte de prolifération des cellules HEKmGAS et HEKC, ce qui suggère que le DCLK1 est nécessaire pour maintenir la prolifération des cellules. Nos résultats suggèrent la nouvelle possibilité que les cellules souches transformées, contrairement aux cellules souches non transformées, coexpressent les marqueurs de cellules souches DCLK1 et CD44 avec CS-ANXA2.

Affiliation des auteurs :

Department of Neuroscience and Cell Biology, University of Texas Medical Branch, Galveston, TX

Department of Microbiology, University of Texas Medical Branch, Galveston, TX

Department of Pathology, University of Texas Medical Branch, Galveston, TX

Sealy Cancer Center, UtmbHealth, Galveston, TX

Lien vers la publication originale :

https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1002/ijc.27615
Support de la publication originale  :

UICC IJC International Journal of Cancer

DOI :

https://doi.org/10.1002/ijc.27615

Please reload

PROGASTRINE cancer control association est une association loi 1901.

©2018 PROGASTRIN cancer control Association